... Skip to main content
Non classé

Les pierres du géant

Les pierres du géant

uand la brume se lève, on entend parfois des bruits sourds, comme une avalanche avançant dans le creux des montagnes. La voyageuse perdue pourra observer la silhouette du géant aux bras ballants quitter le couvert du brouillard et s’avancer entre les monts de la Chaîne frontalière.

De sa main immense, il perce les montagnes et creuse à même la pierre à la recherche de jade, d’or ou de cinabre, qu’il avale avec appétit. Ces pierres offriraient au géant une prodigieuse longévité.

Souhaitant défier la mort, l’une des premières duchesses d’Orrinberg ordonna à ce qu’on lui amène du jade, de l’or et du cinabre pour en faire la poudre la plus fine possible. Les pierres furent moulues et moulues et moulues encore jusqu’à obtenir une poudre dorée si fine qu’elle coulait comme de l’eau entre les mains.
À chacun de ses repas, la duchesse ajoutait sa poudre à ses plats, sûre de vivre à jamais grâce à cette épice dorée. Mais loin de vaincre la mort, c’est dans de grandes souffrances qu’elle la rejoignit au plus vite.

Elle est connue pour avoir eu le règne le plus court du duché d’Orrinberg et, depuis sa mort, les pierres précieuses sont confiées aux orfèvres et non plus aux cuisiniers.

Retour à la carte

Seraphinite AcceleratorBannerText_Seraphinite Accelerator
Turns on site high speed to be attractive for people and search engines.